header3.jpg

Les Vins Blancs

Le Fendant (Chasselas) :

Cultivé pour la table dans la plupart des pays viticoles, il est adopté pour la cuve en Suisse Romande, où il est apprécié pour la fraîcheur de son fruité et sa délicatesse. Dans ses deux ou trois premières années, le Fendant affiche son caractère juvénile dans une attaque fraîche et pétillante, des arômes alliant souvent fruits et fleurs, des saveurs souples et rondes, une nature vive et enjouée. Dans les grands millésimes, il adopte après cinq ou dix ans de garde des arômes miellés, des senteurs de noix et une texture onctueuse qui lui confèrent une remarquable personnalité. Le cépage Chasselas est facile à reconnaître : bourgeonnement cuivré, vrilles et contre-coeurs très développés, grains ronds, blanc-vert, dorés au soleil.

Accords gourmands :

Apéritif, bisque de homard, soupe de poissons, salade de crevettes, de fruits de mer, cocktail de crevettes, charcuterie, moules marinières ou farcies, poissons frits, grillés ou meunière, raclette, fondue, mets au fromage, assiette valaisanne, fromages d'alpage, fromage à pâte dure.

Température de service : 8-10 degrés

 

 Le Johannisberg (Sylvaner) :

Venant en second rang dans l'ordre d'importance des cépages blancs en Valais, le Johannisberg (Sylvaner dit gros Rhin ou Plant du Rhin) est originaire de la vallée du Rhin en Allemagne. Il s'est imposé dans les terrains légers, schisteux et graveleux, qui lui prodiguent un fruité musclé, empreint d'une touche d'amande. Les vendanges tardives apportent au Johannisberg un profond moelleux, sans le faire renoncer à sa fermeté de ton. Afin de préserver ses qualités, le Valais lui réserve les expositions favorables, à mi-coteau, où il exprime pleinement sa personnalité fine et corsée, aux parfums capiteux. Plus tardif que le Chasselas, le Sylvaner se distingue par son bourgeonnement vert-jaunâtre, sa feuille ronde. La grappe, de taille moyenne, compacte, a des grains ronds, verts, ponctués de brun.

Accords gourmands :

Apéritif, salade champignons, asperges, crustacés (homards, langoustes, coquilles Saint-Jacques), choucroute, poissons frîts, tarte à l'oignon, cassolette de champignons des bois à la crème, fromages à pâte molle.

Température de service : 10-12 degrés

 

 

Le Pinot Blanc :

Arrivé de bourgogne en même temps que le Chardonnay, le Pinot Blanc est une mutation génétique du Pinot Noir. Il en est un proche parent, tout comme son cousin, le Pinot Gris. Fait de petits grains, le Pinot Blanc donne un vin fin de classe, fruité et corsé, avec une acidité très intéressante à la saveur simple, toute en finesse, dominé par des arômes de noisette et une fine touche un peu "beurrée".

Accords gourmands :

Quiche lorraine, fettucine au beurre, saumon sauce hollandaise, quenelles de poisson, blanquette de veau, camembert, fromages de chèvres.

Température de service : 10-12 degrés

 

 

Le Muscat :


Ce Muscat, dit du "Valais" précoce, se rencontre également dans le Midi de la France et au Piémont. Il donne un vin d'une grande puissance olfactive, d'un bouquet musqué très typé. Tout en fraîcheur, franc, très vif et tout aussi aromatique en bouche, il doit être bu dans les deux à trois ans.

Accords gourmands :

Apéritif, bisque de homard, risotto aux asperges, salade tiède au vinaigre balsamique, foie gras sauté, tarte aux pommes, salade de fruits.


Température de service : 10-12 degrés

 

 

La Petite Arvine :

Spécifiquement valaisanne, la Petite Arvine est une perle rare et précieuse. Elle exige d'être logée dans des parchets privilégiés, néanmoins pas trop arides. Sa chair fine, fondante et délicate confère au vin une typicité inimitable, d'une suprême distinction. Racée et virile, elle met l'âme en fête dans des parfums de fleurs (glycine, violette) et de fruits (Citron vert, pamplemousse rose). Vigoureuse au palais, elle émerveille par sa délicatesse et sa complexité, concluant sur une touche saline très personnelle et une petite pointe d'acidité. La surmaturation lui apporte concentration et richesse aromatique, sans trahir sa finesse et sa légendaire harmonie. C'est un vin que l'on peut boire jeune, mais qui possède un potentiel de garde de plusieurs années.

Accords gourmands :

Petite Arvine sèche : apéritif, plateau de fruits de mer, huitres, terrines de poissons, crustacés, truite saumonée , turbot à la Petite Arvine et aux herbes, truite à l'oseille, ris de veau au cresson, fromages d'alpage, tomme, fromages salés.

Température de service : 10-12 degrés

 

Le Païen (Savagnin Blanc) :

Prenant le nom de Païen ou Heida en Valais, il s'appelle Savagnin dans le Jura français (vins jaune, vin de paille) ou Traminer en Alsace et dans le Palatinat. Délicieusement parfumé dans des arômes de citrons verts, il offre une bouche fraîche et onctueuse, pleine de vivacité et d'une belle persistance. A boire dans les deux ou trois ans.

Accords gourmands :

Il accompagnera avec délicatesse, poissons et crustacés, les fruits de mers, ainsi que certains fromages d'alpage corsés ou âgés de plusieurs années.

Température de service : 10-12 degrés

 

Le Chenin Blanc :

Le Chenin Blanc est à la base de toutes les grandes AOC de la Vallée de la Loire, de l’Anjou (Coteaux du Layon et de Saumur). Rare en Valais : il ne doit en rester que quelques parcelles sur toute la surface cantonale.
Relativement précoce lors du débourrement, il atteint sa pleine maturité entre la fin de la deuxième et le début de la troisième époque.
Ce vin blanc sec, aromatique, puissant, est avant tout caractérisé par sa fraîcheur légendaire. Cette vivacité redoutable est connue pour « remettre le facteur sur son vélo » comme on dit à Chinon, ce qui n’exclut pas des arômes complexes de fleurs blanches, fleurs de sureau, lys blanc, avec de légères notes de verveine ou de tilleul et d’écorces d'agrumes. Ce sont des vins remarquables, aux parfums envoûtants de finesse et de persistance, qui entrent dans la catégorie des plus grands blancs du monde.

Accords gourmands :


Vif et racé, doté d'une belle acidité il servira aussi bien à l'apéritif ou accompagnera à merveille certains fromages corsés.
Des poissons grillés, des écrevisses ou autres homards ou langoustine trouveront en lui un allié de choix.

Température de service : 10-12 degrés.